© 2013 Amis de l’Orgue et du Patrimoine de Bischoffsheim

Créé par AH

L’association Kastel’Anes


Association ayant pour objet l’utilisation de l’âne à des fins pédagogiques, thérapeutiques, écologiques et ludiques

L’âne tout comme le cheval peut avoir naturellement des effets thérapeutiques sur tout un chacun et à tout moment de sa vie. Comment proposer et construire un projet basé sur ce constat ?

C’est le défi que se propose l’association « Kastel’ânes » en prenant l’âne,

 comme médiateur pour venir en aide aux enfants en difficulté scolaire

 pour accompagner les enfants handicapés dans leur construction

 pour sensibiliser les enfants à l’environnement.

 pour développer les relations de l’enfant avec le monde animal

Le calme naturel de l’âne, sa patience, sa lenteur, son sang froid sont autant d’éléments

 qui développent des contacts affectifs,

 qui rassurent .

Ainsi les enfants en difficulté trouveront auprès de l’âne un certain équilibre. L’accompagnement de ces enfants avec l’aide de l’âne se révèle être une ressource pour éveiller la sensorialité, apaiser les angoisses, susciter des joies et des sensations de liberté et de complicité.

Premier axe de l’association : l’âne support pédagogique

Avec la participation des équipes pédagogiques des écoles maternelles et primaires de la commune et des communes avoisinantes, mise en place d’un projet éducatif autour de l’âne comportant un certain nombre d’activités.

Activités artistiques, d’éveil et ludiques :

2ème axe de l’association : l’âne médiateur

Pour les enfants handicapés physiquement, le travail de portage à dos d’âne exercera une stimulation psychomotrice.

Pour les enfants handicapés mentaux, le toucher, le contact, les caresses, le brossage sont des moments révélateurs.

Pour les jeunes défavorisés et en difficulté de repères, les activités en plein air autour de l’âne leur permettront de retrouver l’estime de soi

3ème axe de l’association : l’âne débroussailleur et acteur du développement durable

La commune de Bischoffsheim vient de signer une charte pour le respect de l’environnement. L’association « Kastel’ânes » peut apporter sa contribution en mettant ses ânes à disposition de la commune, pour participer au débroussaillage des terres en friches, pour porter les détritus ramassés tout au long des sentiers qui sillonnent la colline du Bischenberg.